samedi 9 septembre 2017

Avenir de l'Angleterre

Et si l'Angleterre reprenait son déclin d'après guerre ? Ce déclin qu'a ébranlé Mme Thatcher ? Voilà le scénario qu'envisage le Financial Times. Ce serait une évolution sans crise, qui éroderait progressivement les moyens des Anglais, à l'image de ce qui s'était passé lors des trente glorieuses. L'avenir de l'Anglais, c'est d'être pauvre.

Il y a une autre tendance, qui me frappe. Avant l'entrée des Européens de l'est dans l'UE, la France considérait comme immigrés uniquement les ressortissants de ses anciennes colonies. J'ai l'impression qu'en Angleterre, c'est exactement le contraire. L'Angleterre veut arrêter le flux européen, mais pas celui de son empire. Et il me semble que l'Angleterre a aussi une place à part dans le coeur de cet empire. Et si, finalement, elle se faisait phagocyter par lui ? Et s'il en faisait une sorte de dépendance un peu poussiéreuse, mais aimée, un genre de momie ?