lundi 12 juin 2017

Art du blog

Tocqueville parlait de la satisfaction qu'il ressentait lorsqu'il avait trouvé une formule heureuse. Cela peut surprendre car Tocqueville est, avant tout, un penseur intransigeant, une conscience de l'humanité. 

On a aussi dit de "L'esprit des lois" de Montesquieu que c'était de "l'esprit sur les lois". 

Je me demande s'il n'en est pas de même d'un billet de blog : il doit faire sourire d'abord, pour pouvoir faire réfléchir, ensuite. Ce qui est compliqué à réussir. Car l'impulsion de l'écriture ne vient pas de là. L'humour est la politesse du désespoir. Mais on ne peut pas faire entendre son désespoir sans l'élégance de l'humour ? D'où une satisfaction immanente quand on y parvient ?