vendredi 11 août 2017

Nouvelle vague

Curieusement, la nouvelle vague du cinéma a été accueillie à bras ouverts. Le ministre Malraux, par exemple, attendait tout de la jeunesse. Or, cette jeunesse voulait tout casser. C'est en substance ce qu'expliquait une émission de France Inter. 

Michel Rocard disait que 68 avait été une révolte contre les "petits chefs". Mais ces petits chefs auraient-ils été bienveillants ? En croyant faire le bien, ils ne s'attendaient pas à susciter la colère ? Leur mal était, alors, peut-être, de n'avoir rien vu venir car ils était trop sûrs d'eux pour faire attention à leurs enfants ?