vendredi 18 août 2017

Corée du Nord

Monsieur Trump "parle coréen" disait-on dans un débat de France Culture. Son discours, dans ses excès, ressemble à celui du dirigeant coréen.

Apparemment, comme en Syrie, cela a marché. Ce qui prouve que la Corée du Nord n'a rien d'irrationnel. Elle a un langage à elle, c'est tout. Ce qui est rassurant.