vendredi 18 août 2017

Chronique / Quels sont les objectifs de la conduite du changement ?

Je mets en oeuvre un changement, quel objectif dois-je me donner ? 

Le premier objectif est de construire un dispositif qui permet de s’assurer que l’on va atteindre le but que l’on s’est fixé. Par exemple, que tel nouveau logiciel va bien permettre de faire les gains de productivité que l’on en attendait lorsqu’on l’a acheté. On peut appeler ce dispositif une « boucle de rétroaction ».

Cela semble évident, mais ce n'est jamais fait. Par exemple, les entreprises achètent d'autres entreprises, ou installent des logiciels, sans s'assurer qu'elles vont bien obtenir ce qui justifiait l'investissement. (Les réformes gouvernementales sont laissées au lecteur comme exemple d'application.)

Tout est psychologie
En réalité, l’expérience montre que l’objectif ultime du changement est l’optimisme. Martin Seligman définit l’optimisme comme la capacité à être stimulé par l’aléa. Une organisation optimiste est ultra performante.