lundi 3 juillet 2017

Emmanuel Macron

Enigmatique Emmanuel Macron. Il semble appartenir à un monde qui lui est propre. Il y a une sorte d'Harold et Maude dans son histoire. D'abord une relation fusionnelle avec sa grand-mère (morte récemment), puis avec son épouse, son ancienne enseignante. Son ascension fulgurante ? Elle est due à son passage par l'inspection des finances, qui ouvre immédiatement le minuscule réseau de la richesse, du pouvoir et du show biz ; mais aussi à sa capacité hors du commun à "séduire les vieux". Depuis toujours, il les fascine. C'est eux qui l'ont propulsé dans les honneurs. Pour autant, il ne leur doit rien. (Peut-être, comme M.Hollande, les déçoivent-ils ?) Il est bien plus fort que Rastignac.

Il semble vivre son rêve, et n'être susceptible à aucune aliénation. Etre président est peut-être plus une mission qu'une ambition, pour lui. Seule concession au formatage social : il a mal vécu son échec à Normale Sup. Il se voyait probablement en grand philosophe diplômé. Mais, il ne souffre pas longtemps d'hybris. Il se relève vite de ses faux pas. Surtout, il semble avoir une redoutable efficacité naturelle. Il est né pour ce qu'il fait. Il se trouve que ce qu'il aime, les gens qu'il a envie de rencontrer, par exemple, se révèle utile à ses projets. Et il est naturellement agréable et toujours bien disposé à l'endroit de ceux qu'il rencontre. Et il possède une forme de pragmatisme. Par exemple, il sait jouer de Paris Match : c'est peut-être ringard, à l'ère numérique, mais ça marche. Liberté ultime ?