vendredi 7 avril 2017

M.Trump et la guerre

M.Trump veut régler le compte des Coréens du Nord, et menace de représailles la Syrie. Fou dangereux ? 

Pour la Syrie, c'est curieux. En effet, il semblait ami de l'ami de M.Assad, M.Poutine. Or, ceux qui se sont dits favorables à la destitution de M.Assad ne sont pas très agressifs contre lui... 

En fait, les Coréens, et les Syriens ne l'intéressent probablement pas beaucoup. Ce qu'il cherche, plus sûrement, c'est de gêner les Russes et les Chinois. Il affaiblit leur position de négociation. Et il fait pièce à leur expansionnisme. En volant à l'Europe bien pensante ce qui aurait dû être son pouvoir de nuisance, et un moyen de rétablir un équilibre avec deux puissances dangereuses, il lui donne une leçon ?

(PS. Note écrite hier, avant le bombardement d'une base syrienne. Autres interprétations : redonner du lustre à la présidence Trump, aligner les Républicains, impressionner Xi Jinping... Même vis-à-vis de M.Poutine, cette manoeuvre n'a rien de surprenant : tous les deux veulent la même chose, redonner à leur pays sa grandeur passée, ce qui les conduit naturellement à s'affronter...)