samedi 8 avril 2017

Macron et Hamon

M.Hamon n'a-t-il pas fait le jeu de M.Macron ? Imaginons qu'il ait choisi l'éthique de la responsabilité, plutôt que l'éthique de la conviction. C'est-à-dire qu'il ait essayé de rassembler son camp, en mettant de l'eau dans son vin. Eh bien, M.Macron n'aurait probablement eu aucune chance d'être élu. Quant à M.Fillon, c'était le contraire. M.Hamon aurait alors été à a tête d'un puissant parti d'opposition. Alors que le PS ne sera peut-être plus rien demain. Même pas le Labour de M.Corbyn.

Des conséquences imprévisibles du changement ?