mardi 7 mars 2017

Héritage

Je lis la bibliothèque de mes parents. Et j'y découvre que le monde d'après guerre n'était pas celui que l'on nous raconte. Et si le roman valait mieux que l'étude sociologique pour connaître une époque ?

Laisser une bibliothèque, aussi modeste soit elle, serait-il le plus beau des héritages ? C'est laisser une trace de son temps, et des questions que l'on s'est posées.