mercredi 1 mars 2017

Echec du changement : les causes


Les premiers sont des changements politiques, les autres techniques. Le changement politique est une lutte du bien contre le mal. Ce qui a deux conséquences :
  1. Ceux qui sont considérés comme "les forces du mal", résistent avec l'énergie du désespoir. 
  2. La mesure étant supposée faire le bien, elle doit réussir sans autre investissement que sa promulgation. 
Le changement technique est un "non événement". Donc : pas de réaction ; dispositif de mise en oeuvre "programmatique", qui ne permet pas les écarts.

(Cela s'applique peut-être aussi à l'Obamacare. Ce qui lui a nuit est sa mise en oeuvre, amateure, au mieux. Ce qui a surpris : on disait "no drama Obama" : M.Obama est connu pour apporter beaucoup de soin à ce qu'il fait.)