jeudi 2 mars 2017

Dignité

Le signal de l'hallali pour M.Fillon ? Un de ses soutiens partant chez M.Macron. Je lisais ceci ce matin. 

Le cas de M.Fillon est désespéré. Sentiment général. Mais, qu'il s'accroche se comprend. Il semble que l'attaque ait été préméditée. C'est injuste. Mais la vie est injuste. J'entendais parler d'une campagne de défense de l'enfant, par exemple. Il semblerait qu'il soit victime de violences. Est-ce juste ? N'est-il pas innocent, par définition ? En comparaison, les malheurs de M.Fillon sont-ils si grands ? D'ailleurs, qu'est-ce qui apporte la plus grande satisfaction : être président, ou être à la hauteur des événements ? Au moins, s'il avait promptement démissionné, on aurait pu s'apitoyer sur son cas. Mais maintenant ? N'aurait-il pas été bien qu'il puisse dire, comme un autre François, "tout est perdu fors l'honneur" ?