vendredi 10 février 2017

L'autobiographie de Mark Rutherford

Curieux petit livre, remarquablement traduit par Pierre Leyris. 

19ème. Un jeune pasteur d'une secte calviniste s'interroge sur la religion. Sa vie, de misère, est un parcours initiatique dans une Angleterre rurale qui n'est pas sans rappeler la France de Flaubert, avec ses Homais et son peuple obtus. Mais aussi avec, de ci de là, des miracles d'humanité. Une forme de sainteté ?

Chemin faisant, il se pose à lui des problèmes pratiques, qui sont aussi les nôtres. Une aide à la vie.