vendredi 17 février 2017

Désinformation

La désinformation fait-elle élire un président ? Particulièrement quand elle touche Internet, et est le fait d'espions russes ? Certains l'ont dit, pour l'élection de M.Trump. Mais cela ne semble pas prouvé. Ce qui pourrait avoir fait du mal à Mme Clinton, c'était ses emails cachés. Idem pour M.Fillon : ce qui l'endommage, c'est l'interprétation qui est faite de vraies informations.

Autrement dit, si vous êtes un espion russe qui veut couler un adversaire, le mieux n'est pas la désinformation, mais de trouver une information honteuse, que vous ne diffuserez pas sur Internet, mais que vous enverrez aux médias traditionnels, qui la vérifieront soigneusement, ce qui la rendra crédible. Méthode Snowden.

Et si c'était cela qui faisait peur à nos hommes politiques ?

(A noter que même l'information honteuse n'est pas fatale : tout dépend ce que l'on en fait. M.Trump l'a montré. En outre, beaucoup de candidats aimeraient que l'espion russe s'intéresse à eux : cela signifierait qu'ils comptent pour quelque-chose.)